Série d’été (1/10) – Invention et créativité – deux faces de la même pièce? Oui, peut-être…

C’est le philosophe d’entreprise, Luc de Brabandere, qui nous pose la question et, surtout, qui y répond dans cette prise de parole intitulée « 10 paradoxes de la créativité« . Non. Invention et créativité sont bien des activités, des concepts différents. L’innovation est la capacité à changer la réalité; la créativité est la capacité à changer la perception.

Il nous propose de retenir 3 idées majeures:

  • le véritable enjeu, ce ne sont pas les idées, c’est le changement – et si on parle de blocages, il faut en considérer deux types: ceux qui consomment de l’énergie et ceux qui respectent l’environnement
  • la meilleure manière d’avoir une bonne idée, c’est d’en avoir beaucoup
  • pour inventer, il faut de temps en temps se donner la liberté d’être cartooniste de son environnement

Mais on pourrait aussi se souvenir que:

  • il vaut mieux changer les idées existantes que de chercher de nouvelles idées
  • la clé de tout, c’est la capacité à changer des idées existantes
  • penser hors de la boite, ce n’est pas la bonne posture… la boite est nécessaire car sans elle il n’y a pas de contraintes pour guider la créativité
  • plus on innove, moins on est créatif
  • aucune idée au monde n’est née bonne

Et comme il nous invite aussi à l’étonnement, on pourra s’étonner du lien qu’il fait, en filigrane, avec l’expression de la vision et de la mission de l’entreprise. La difficulté des entreprises à être créatives, à changer leurs perceptions est souvent liée aux carcans de leur vision ou de leur mission (même si elles ne sont pas exprimées – ndlr). Un exercice de redéfinition des vision, mission et raison d’être de l’entreprise peut donc déverrouiller la créativité d’une entreprise.



Retrouvez tous les billets de la série d’été 2020…

Rechercher sur le blog

Recherche à travers les sites de la SPI

Send this to a friend