Un peu de prévoyance pour éviter des cheveux blancs…

En ces temps de Toussaint, comme un marronnier, la question de la gestion des comptes en ligne des personnes décédées refait surface. Il est vrai que la question mérite d’être posée, d’autant plus qu’elle est de celles qu’on préfère ne pas mettre en avant. D’ailleurs, ne sommes-nous pas tous immortels?

Somme toute, la question est assez simple et peut être formulée comme suit: que fait-on lorsqu’on perd le mot de passe qui permet de se connecter à un compte en ligne? Vu ainsi, le cas du décès d’un proche n’est plus qu’une occurrence parmi tant d’autres, même si elle n’est pas la plus simple à traiter. Au rang des autres, il y en a de nombreuses qui intéressent aussi les entrepreneurs et les chefs d’entreprises:

  • le décès d’un collaborateur qui détient les clés d’accès de comptes en ligne
  • le départ, forcé ou non, d’un collaborateur qui détient les clés d’accès de comptes en ligne
  • la perte de mémoire affectant des comptes jamais utilisés (obsolètes) ou d’autres régulièrement utilisés mais dont les identifiants et mots de passe sont enregistrés dans des procédures d’accès

On peut bien sûr se reposer sur les processus internes aux réseaux sociaux, mais ils sont souvent fastidieux quand ils ne sont pas aléatoires (et parfois même inexistants ou simplement plus existants). On peut aussi laisser les comptes mourir de leur belle mort (certains comptes sont automatiquement désactivés après une période d’inactivité ou consécutivement au non payement d’un abonnement). Mais cela peut prendre du temps et ne vaut pas pour tous les types de comptes. A l’usage, la parade la plus efficace reste la tenue d’un registre des comptes et des inscriptions.

On ne saurait, dès lors, trop insister sur l’importance de ce registre. Et il semble important de recommander:

  • à chacun de laisser ce registre/fichier accessible pour ses héritiers
  • aux entreprises de nommer un responsable de la tenue et du suivi de cet inventaire, et de veiller plus particulièrement aux procédures de départ des employés

Tiens, à propos, cela se passera comment lorsque les contrôles d’accès basés sur la biométrie (les iris) seront généralisés?

Rechercher sur le blog

Recherche à travers les sites de la SPI

Send this to a friend