Le e-mailing un moyen simple de trouver des nouveaux clients? A voir!

Nous avons participé, il y a quelques jours, à une séance d’information destinée à présenter à des dirigeants de PME et de TPE l’intérêt de ne pas oublier les e-mailings dans leurs plans de communication. Nous avons eu ainsi l’opportunité de partager avec l’assistance une bonne et une mauvaise nouvelle.

La bonne nouvelle, c’est que l’e-mailing est une technique qui fonctionne et qui permet d’aller chercher de nouveaux clients (et aussi de fidéliser des clients). J’en veux pour preuve les masses de SPAM que nous recevons dans nos boîtes aux lettres, et qui n’existeraient pas s’ils ne rapportaient rien à leurs expéditeurs.

La mauvaise nouvelle, c’est que les courriers électroniques publicitaires sont interdits (à moins d’avoir l’autorisation des destinataires) et qu’un certain formalisme est légalement imposé. Faire de l’e-mailing n’est donc pas aussi simple que d’envoyer un courrier électronique à son carnet d’adresses. Sans entrer dans les détails, ceux qui souhaitent mettre en oeuvre des campagnes d’e-mailing, de petite ou de grande ampleur, peu importe, doivent garder à l’esprit que:

  • l’envoi d’e-mail publicitaire est interdit sauf à disposer de l’autorisation du destinataire; ce consentement doit être préalable, libre, spécifique et informé (il faut donc organiser sa base d’adresses électroniques et conserver une preuve de ce consentement)
  • le titulaire d’une adresse électronique doit, à tout moment et facilement, pouvoir retirer ce consentement (il faut donc mettre en place un système de gestion de ces consentements)
  • en cas d’achat/location d’adresses e-mail auprès de prestataires externes, c’est l’expéditeur qui est responsable (il est aussi responsable de la prise en compte de la liste « robinson » – http://www.robinsonlist.be/faq_fr.htm)
  • le mail lui-même doit être facilement identifiable comme une publicité, au besoin la mention « publicité » doit apparaître de manière visible; l’identification du bénéficiaire de la publicité doit également être facile et non équivoque

Pour ceux qui veulent entrer dans les détails, je recommande la lecture de deux brochures éditées par le SPF Économie, PME, Classes moyennes qui, si elles ne sont pas toutes récentes, n’en restent pas moins des documents de référence pertinents:

Rechercher sur le blog

Recherche à travers les sites de la SPI

Send this to a friend