Vous ne connaissez pas le crowdlending, ce mode de financement pourrait convenir à votre PME !

A l’heure du collaboratif et de l’Ubérisation des services, le secteur bancaire n’échappe pas à la règle ! En octobre 2014, la France est devenue l’un des premiers pays du Vieux Continent à mettre fin au monopole bancaire, qui stipulait que seules les banques étaient autorisées à prêter de l’argent aux entreprises (la Belgique a suivi). Soyons clair, cela devenait nécessaire, les Amériques ont déjà intégrés ces pratiques et modes de financement depuis quelques années.

Dans le monde collaboratif du financement, il existe 3 types d’emprunt :

Le don contre don : financement d’un projet en échange de contreparties non financières (goodies, produits, services). Exemples : Kisskissbankbank, Kickstarter, crowd’in, Mymicroinvest.

Le Crowdlending : prêt à un projet ou à une entreprise, le plus souvent rémunéré. Exemples : Look&Fin, Unilend, Lendix, Lendopolis,

Le Crowdequity : prise de participation dans le capital d’entreprises non cotées. Exemples : WiSEED, Sowefund, Particeep.

Le crowdlending est une formule est séduisante pour tout le monde : les entreprises, qui peinent souvent à décrocher des financements auprès des banques, et les particuliers, qui mobilisent leur épargne pour soutenir des projets concrets à des taux souvent attractifs (entre 6% et 11%).

Une seule chose à garder à l’œil. Cette règle est la même quelle que soit votre investissement. Votre cout/rémunération dépend toujours du risque que vous prenez et du temps ou votre capital est immobilisé. Un emprunt via ces plateformes vous coutera donc plus cher qu’un emprunt bancaire mais vous demandera moins de garantie et sera plus facilement activable.

Le monde bancaire doit-il trembler ? Une récente étude de Goldman Sachs annonce que ce secteur pourrait perdre jusqu’à 11 milliard de profits par ans. Néanmoins, les marchés de clientèles ne se recoupent pas tout à fait. Olivier Goy président de Lendix. « On peut dire que pour une banque il y a du blanc et du noir, et que nous, on prête au gris. »

Demain, la finance comme le reste du secteur des services, se pensera en « co »…

 

Article inspiré par un Article publié initialement dans Socialter en partenariat avec MAIF, pour une société collaborative. #idéecollaborative (http://consocollaborative.com/6045-crowdlending-la-tentation-de-la-finance.html)

Rechercher sur le blog

Recherche à travers les sites de la SPI

Send this to a friend