Pourquoi Kim Kardashian n’est-elle pas administratrice de Wikipedia?

Les plus curieux visionneront l’enregistrement de la récente prise de parole de Josef Schovanec pour en découvrir la raison. A cette occasion, dans le cadre de l’exposition Pan’Art, qui ambitionne de donner un coup de pied aux idées reçues en nous proposant la découverte des travaux de personnes porteuses d’un handicap, le philosophe autiste nous parle des intelligences multiples et du bonheur d’être différent (https://tinyurl.com/dabscard).

Avec toute la bienveillance et tout l’humour qu’on lui connait, en petites touches successives, Schovanec nous emmène sur les traces de tous ces autistes auxquels notre monde (économique) doit tant de choses. Belle galerie de portraits d’inconnus plus ou moins connus qui nous ont fait comprendre que l’intelligence n’est finalement qu’un concept très relatif. Dans nos contrées, nous dit-il, est considéré comme brillant celui qui interrompt les autres pour entamer un baratinage, alors que dans d’autres cultures, le sage est celui qui ne parle pas, qui écoute… Il rejoint en cela Einstein qui nous disait déjà que tout le monde était un génie. Mais que si on juge un poisson à sa capacité à grimper aux arbres, il passera sa vie à croire qu’il est stupide. Dans la galerie de portraits de Schovanec, on trouve Steve Wozniak, sans qui Apple n’aurait pas existé, Linus Torvald, créateur de Linux, brique de base de nombreux Operating Systems dont celui des Macs et aussi Android, ainsi que les frères Dick & Mac McDonald qui ont cédé pour une bouchée de pain le premier McDo après qu’il soit devenu un grand succès…

Il nous raconte également que dans une entreprise israélienne, qui emploie pour moitié des autistes, les tâches « avilissantes et dégradantes » sont confiées aux non-autistes… 😉

Tout cela pour égratigner le concept d’homo economicus en concluant que non, tous les hommes ne sont pas des entités qui maximisent leurs propres profits. Par contre, il y a bien des gens qui travaillent gratuitement et anonymement.

C’est sûr, après avoir visionné cette prise de parole de Josef Schovanec, vous vous interrogerez sur les tâches qu’un autiste pourrait prendre en charge dans votre entreprise, et pourquoi vous ne l’avez pas encore engagé…

Print Friendly, PDF & Email

Commenter

Comments are currently closed.