Série d’été (2/10) – Bientôt dans votre entreprise? les robots humanoïdes

20210719_160025 sm

Les robots, ce sont des machines que l’on connait bien, maintenant. Mais cette catégorie de machines recouvre des concepts assez différents. Il y a effectivement de la marge entre le robot-cuiseur de nos cuisines; Sophie, le premier robot à avoir reçu une nationalité, Saoudienne, en l’occurrence (https://tinyurl.com/34cmarmz) et les bots qui proposent de nous aider sur certains sites Web. En somme, une grande variété de machines et de bouts de codes que l’on croise en quantité de manière plus ou moins consciente (pour Wikipedia – https://tinyurl.com/5hc3dvux -, un robot est un dispositif mécatronique, alliant mécanique, électronique et informatique, conçu pour accomplir automatiquement des tâches imitant ou reproduisant, dans un domaine précis, des actions humaines). Sans surprise, les robots sont déjà largement présents en entreprise pour réaliser des tâches répétitives, complexes, inconfortables…

En matière de robotique, le graal est certainement l’humanoïde, le robot qui ressemblera à l’homme au point que, comme dans de nombreuses œuvres de fiction, on le confonde avec les humains. Encore faudrait-il qu’il passe le test de Turing, ce qui n’est pas gagné (https://tinyurl.com/5rwnrbsb). Le robot est déjà bien présent dans les entreprises. Depuis fort longtemps. Et il y a déjà eu plusieurs tentatives et projets visant le robot humanoïde en entreprise. Qui n’a pas déjà entendu parler du robot Pepper devant jouer à accueillir des visiteurs (dans les hôpitaux, par exemple) ou de IA Kim, cette présentatrice de télé coréenne, virtuelle (https://tinyurl.com/r5mtxh5k). Mais jusqu’à présent, la sauce ne prend pas, cela reste au niveau des projets pilotes.

La mécanique est maîtrisée. Les robots peuvent voir, entendre, parler, toucher, prendre. Qu’ils aient des bras, des jambes, des têtes… ce n’est qu’une question de choix. Donc ils peuvent avoir deux bras, deux jambes et une tête et adopter les caractéristiques des hommes. Ou d’animaux, dont ils peuvent aussi imiter la façon de se mouvoir. Si on peut convenir que la ressemblance avec des personnes n’est pas encore parfaite, il faut peut-être y voir l’influence des ingénieurs qui les créent. David Hanson pense que lorsque les artistes auront la main sur cet aspect, il en ira tout autrement («On va plutôt vers la fin des robots humanoïdes» – https://tinyurl.com/brzpmz9c). Mais alors, qu’est-ce qui cloche?

La réponse tient sans doute dans l’IA (intelligence artificielle) qui doit permettre aux robots de réagir le plus possible comme nous, les humains. Et si la question éthique de la relation à des machines que l’on ne pourrait distinguer des hommes se posera un jour, c’est probablement un paradoxe qui, à ce stade, fait coincer l’évolution vers le robot humanoïde. Il y a vraiment de quoi se demander pourquoi se fatiguer à fabriquer des robots que l’on pourrait confondre avec des hommes, à la fois au niveau de leur physique, mais aussi de leurs comportements. À quoi bon investir autant de moyens dans la robotique humanoïde si c’est pour en arriver à devoir leur mettre une LED au milieu du front pour informer leurs interlocuteurs de leur nature…

Les robots ont certainement encore un bel avenir en entreprise, mais sous des formes qui leur seront propres. Et ce serait dommage d’attendre l’avènement des humanoïdes pour les associer à votre développement.

 

Retrouvez les autres billets de la série d’été…

  1. Bientôt dans votre entreprise? Les exosquelettes
  2. Bientôt dans votre entreprise? les robots humanoïdes
  3. Bientôt dans votre entreprise? Un potager sur le toit!
  4. Bientôt dans votre entreprise? La blockchain
  5. Bientôt dans votre entreprise? Des animaux de compagnie
  6. Bientôt dans votre entreprise? Les drones
  7. Bientôt dans votre entreprise? des métiers qui n’existent pas encore…
  8. Bientôt dans votre entreprise? Des radis dans le jardin
  9. Bientôt dans votre entreprise? Le dirigeable…
  10. Bientôt dans votre entreprise? Des jeux
Print Friendly, PDF & Email

Commenter

Comments are currently closed.