Série d’été (1/10) – Bientôt dans votre entreprise? Les exosquelettes

20210714_095534 (002)

Wikipedia nous apprend que les exosquelettes sont des squelettes externes (https://tinyurl.com/kdvnfjb5). Ils sont présents en milieux naturels, sur des animaux comme la cigale ou la tortue, sans oublier les coraux et autres mollusques. Ce squelette externe peut avoir diverses fonctions comme la protection, le support physique… L’homme, dans ses inspirations biomimétiques et transhumanistes, a bien compris qu’il pouvait aussi tirer parti de cette manière de construire. Il a donc exploité le concept d’exosquelette en architecture et surtout, plus récemment, en support aux activités humaines dans une démarche qui vise à améliorer l’humain grâce à la technologie.

L’idée de l’exosquelette humain est née dans l’esprit de Robert A. Heinlein qui équipa, dans son œuvre Starship Troopers, les fantassins d’une armure intégrale les protégeant et leur apportant un supplément d’endurance et de force. Sans surprise, donc, les armées s’intéressent à cette technologie dotant les guerriers modernes de moyens pour apporter davantage d’armes, munitions et matériels au plus près des champs de bataille. Comme les services médicaux, qui voient là une opportunité de rendre de la mobilité aux paralysés, les usines voient également un intérêt à augmenter leurs ouvriers en leur permettant de soulever, manipuler, transporter des charges plus importantes. A telle enseigne que des brevets ont été déposés et que, depuis quelques années, il existe des normes qui décrivent des bonnes pratiques de conception et d’utilisation (ex.: AFNOR AC Z68-800).

Si les exemples d’utilisation des exosquelettes se rencontrent le plus souvent dans les usines de l’industrie lourde, notamment les chemins de fer ou l’automobile, ils sont de plus en plus accessibles financièrement à tous types d’acteurs puisque les prix commencent déjà aux alentours de 1.000 EUR (https://tinyurl.com/27rr7hz2). Et comme l’imagination humaine n’a que peu de limites, à moins que ce ne soit une certaine idée de la paresse, des tests ont déjà été menés dans de nombreuses situations. Il faut bien reconnaître que le succès et la pertinence n’est pas toujours au rendez-vous, comme pour cet exosquelette destiné à aider les agriculteurs dans leurs tâches de traites des vaches (https://tinyurl.com/2nt63th8).

Gageons qu’il ne faudra plus que quelques années pour voir les exosquelettes investir les ateliers wallons et liégeois pour augmenter notre bien-être et notre productivité…

 

Retrouvez les autres billets de la série d’été…

  1. Bientôt dans votre entreprise? Les exosquelettes
  2. Bientôt dans votre entreprise? les robots humanoïdes
  3. Bientôt dans votre entreprise? Un potager sur le toit!
  4. Bientôt dans votre entreprise? La blockchain
  5. Bientôt dans votre entreprise? Des animaux de compagnie
  6. Bientôt dans votre entreprise? Les drones
  7. Bientôt dans votre entreprise? des métiers qui n’existent pas encore…
  8. Bientôt dans votre entreprise? Des radis dans le jardin
  9. Bientôt dans votre entreprise? Le dirigeable…
  10. Bientôt dans votre entreprise? Des jeux
Print Friendly, PDF & Email

Commenter

Comments are currently closed.