La créativité mène le concept de bulle au-delà de… l’imaginable?

De la contrainte nait la créativité et l’inventivité. Ce n’est pas un scoop. Et les réactions de nos gouvernants à la situation pandémique que nous subissons depuis près d’un an maintenant, nous imposent de nombreuses contraintes, avec quelques variations locales. Dont par exemple, en Belgique, la vie sociale cadrée par le concept de « bulles de contacts ».

Le journal suisse Le Matin nous racontait, il y a quelques jours, comment dans l’Oklahoma le groupe musical Flaming Lips a poussé le concept de « bulle de contacts » à son paroxysme (https://tinyurl.com/1jmzjlkl). Ils ont, en effet, invité les spectateurs à rentrer dans des bulles étanches pour la durée du concert. Chacun appréciera l’intérêt de l’expérience, son côté fun ou celui, moins drôle sans doute, oppressant. Et on pourrait se demander ce qui se passerait si elle devait arriver aux oreilles des membres du GEMS.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Wayne Coyne (@waynecoyne5)

 

Ceci pour ne pas oublier que des inventions suscitées par la contrainte « covid », seul un nombre limité finiront en grands succès. Mais que ce nombre dépend étroitement du nombre d’initiatives qui « échoueront ». Tous ces « flops » commerciaux ne seront probablement pas inutiles pour ceux qui auront mené ces projets. Cette confrontation à des contraintes inattendues et inédites les auront probablement forcés à se confronter à des nouvelles pistes de développement, à des nouvelles technologies, à de nouveaux clients… Espérons qu’ils y auront pris du plaisir et que ces acquis pourront être réutilisés dans d’autres projets plus profitables…

Print Friendly, PDF & Email

Commenter

Comments are currently closed.