Série d’été (3/10) – Un petit dessin vaut mieux qu’on long discours! Et c’est à votre portée…

20200717_084841

Print Friendly, PDF & Email

Les business shakers en sont convaincus depuis longtemps. Les dessins permettent de faire passer des idées de manière plus simple et plus rapide. Imaginez « l’information » que porte le mot « maison ». Vous avez en tête une représentation qui probablement est différente de la vision développée par votre interlocuteur. Tout dialogue se développant autour de ce concept de « maison » risque de virer au dialogue de sourd. Par contre, si vous commencez par dessiner la maison de vos rêves…

Pourtant, nous sommes encore frileux à l’idée d’utiliser le dessin à des fins d’intermédiation dans le cadre de nos interventions en entreprises. La principale raison étant ce sentiment, cette croyance, tellement partagés que nous ne savons pas dessiner… Et même s’il nous arrive de commettre quelques dessins sur une carte mentale, on n’en est que rarement satisfaits.

Mais on se soigne! On découvre que le dessin est à la portée de tous. Que ce n’est finalement pas très difficile. Que la première barrière ne se trouve que dans le poids des mots. Dessiner! On voit tout de suite les œuvres des grands maîtres. Ceux de la peinture, ceux de la bande dessinée, ceux de la caricature. La réalité est qu’il ne s’agit pas de dessiner, mais plus humblement d’illustrer, d’évoquer… Et là, quelques traits suffisent et font des miracles…

Vous êtes capables de dessiner, pardon, d’illustrer. Pour vous en convaincre, je vous suggère de suivre cette vidée de Graham Shaw, il y a quelques années à l’occasion d’une conférence TEDxHull (https://tinyurl.com/y264gtqt). Vous serez étonnés, et peut-être, comme nous, vous aurez l’envie d’aller plus loin. C’est tout le mal qu’on vous souhaite…


Retrouvez tous les billets de la série d’été 2020…

Commenter

Comments are currently closed.