L’analyse SWOT, à prendre ou à laisser?

swotstrategic

Print Friendly, PDF & Email

C’est la question que pose Jean-Philippe Timsit, professeur de stratégie digitale à Emlyon dans deux sessions enregistrées très récemment et disponibles sur Youtube (https://www.youtube.com/watch?v=NJZQqcLsySQ & https://www.youtube.com/channel/UCm-xThBYptQQZJUczD6iReA).

Il commence par repositionner dans leur contexte l’outil et sa genèse (années ’60, fin des trente glorieuses, marché de l’offre) pour nous permettre de comprendre les enjeux. Et aussi, plus globalement, pour nous rappeler combien il est important de bien connaître tous les aspects d’un outil avant de décider de son utilisation. La première vidéo nous permet de comprendre comment l’évolution du monde a petit à petit érodé la pertinence de l’outil.

La deuxième séquence met en évidence, en comparant des analyses SWOT, les raisons de l’inconstance des résultats, indépendamment de la qualité des analystes. La conclusion qui en est tirée est qu’il s’agit surtout d’un outil miroir dans lequel chacun met ses préoccupations… Une rapide analyse SWOT de l’analyse SWOT donne ceci:

  • force: permet la synthèse d’un raisonnement complexe (simplification)
  • faiblesse: aucune valeur d’analyse
  • opportunité: outil de conviction
  • menace: risque de mener à la catastrophe

Il nous dit donc que les managers qui basent leurs réflexions stratégiques sur un SWOT (dont ils demandent la réalisation à leurs équipes) n’ont rien compris et ne sont pas particulièrement bons. Qu’il faut répondre à une telle demande par une analyse menée avec des outils plus appropriés et utiliser la matrice SWOT comme canevas de présentation (outil de communication).

P.S.: n’hésitez pas à commencer le visionnage des vidéos après le premier quart d’heure…

 


 


Commenter

Comments are currently closed.