Mieux comprendre et utiliser le Web pour trouver de nouveaux partenaires et mieux redémarrer après la crise.

spi_recherche_web

Print Friendly, PDF & Email

C’est peu de dire que la crise épidémique en cours plonge de nombreuses entreprises dans le marasme et le questionnement. Pour nombre d’entre-elles, le modèle de production à flux tendus avec un nombre restreint de partenaires, voire de fournisseurs uniques, montre ses limites. A telle enseigne que leurs patrons se mettent à rêver de changements dans leurs modèles d’affaires. Il y a d’ailleurs fort à parier qu’à l’issue de cette crise, un certain nombre de cartes seront redistribuées. L’enjeu, même pour les entreprises liégeoises, sera de bien se positionner et d’échanger des atouts avec de nouveaux partenaires.

Internet, Google, les réseaux sociaux… ne sont pas les canaux les plus simples à utiliser pour identifier de nouveaux partenaires. C’est ce qui explique que tant d’entreprises pratiquent encore assidûment les visites de foires et salons, quand bien même les investissements consentis sont considérables. Le hic, c’est que pour préparer l’avenir, cette stratégie a sérieusement du plomb dans l’aile…

Alors, pourquoi ne pas (ré)investir les canaux numériques ? Ceux qui maîtrisent mieux la toile y trouvent la satisfaction d’identifier plus vite des partenaires potentiels et de rentrer en contact avec eux en y consacrant moins de temps et d’argent. C’est l’expérience qu’a vécue l’entreprise Simonis, telle qu’elle l’a racontée dans le livre « Comment 10 entreprises ont simplifié leur quotidien » (http://blog.spi.be/2015/12/decouvrez-comment-10-entrepreneurs-ont-simplifie-leur-quotidien/).
Alors, si vous pensez qu’il est déjà temps de penser à l’après-crise, pour mieux redémarrer, et d’envisager une évolution de votre modèle d’affaires, n’attendez pas pour prendre contact avec le service ShakeMeUp.be de la SPI et ses Business Shakers (intelligence.strategique@spi.be). Ils vous aideront à mieux utiliser le web pour trouver des nouveaux partenaires/fournisseurs sur base desquels ils pourront explorer, avec vous, de nouveaux modèles d’affaires.

Commenter

Comments are currently closed.