Pourquoi et comment créer une marque forte, même pour une PME

kapferer

Print Friendly, PDF & Email

Dans le cadre des mes accompagnements d’entreprises, j’interroge régulièrement mes interlocuteurs, patrons de PME, sur le devenir de la valeur que crée leur entreprise. Bien sûr, une bonne partie est transformée en argent, salaires, investissements et rétribution du capital. Mais pour le surplus, pour cette valeur immatérielle qui échappe aux bilans traditionnels? Là, c’est plutôt le flou, surtout lorsque je présente la question sous un autre angle: si un repreneur pour votre entreprise devait se présenter, qu’achèterait-il?

Le développement d’une marque, qui véhicule les valeurs et la réputation de l’entreprise, est un bon moyen de donner corps à cette valeur immatérielle. Les investisseurs ne s’y trompent d’ailleurs pas, eux qui sont souvent prêts à payer une prime d’autant plus grande  que la marque est forte.

Dans son article « 6 Critical Steps to Building a Powerful Brand« , publié le 24.09 dernier, Al Leong nous parle des six étapes clés pour créer une marque forte (https://tinyurl.com/ycdh24ud):

  • étudier le marché
  • déterminer la personnalité de la marque, ses valeurs, sa voix
  • travailler son positionnement
  • définir une identité de marque, un portefeuille, une architecture et des marques déposées
  • définir une charte graphique
  • délivrer la promesse de la marque

Un des outils de base dans cette démarche, que l’on utilise à la SPI avec les entreprises, est le prisme de Kapferer. Les lecteurs intéressés pourront découvrir comment cet outil a été appliqué au cas de DIM dans le document « Le prisme d’identité de marque, outil pour l’analyse historique des publicités – 30 ans de DIM » de D. Darpy et P .Gomy disponible à l’adresse https://tinyurl.com/y9xzpco3

Commenter

Comments are currently closed.