Série d’été (5/10) – Le Service Design Thinking » au service de nos accompagnements

d-school steps

Print Friendly, PDF & Email

A la SPI, nous ne prétendons pas faire du Design Thinking, même pas appliqué aux services d’accompagnement que nous proposons aux entreprises liégeoises, pas plus qu’aux produits et services de ces mêmes PME locales. Toutefois, nous nous inspirons fortement des principes de base du Design Thinking pour l’animation de nos accompagnements.

Le Design Thinking est, selon Wikipedia, une approche de l’innovation et de son management qui se veut une synthèse entre la pensée analytique et la pensée créative. L’idée n’est pas vraiment neuve, on peut la faire remonter au début des années ’80, voire encore avant. Les démarches de Design Thinking sont faites de plusieurs étapes, dont le nombre varie selon les écoles. La d.school de Stanford en a retenu 5 : empathie, définition, idéation, prototypage, test (https://tinyurl.com/qeqcg3x). Et ce qui est intéressant, dans la démarche, est qu’elle s’applique aussi bien au monde des produits qu’à celui des services.

Comme le dit Tony Fadell, ancien designer de chez Apple, dans cette vidéo d’une conférence TED (Design Thinking – noticing is empathizing), « Il est facile de résoudre un problème que tout le monde voit. Il est difficile de résoudre un problème que presque personne ne voit ». Dans la foulée, il nous donne 3 conseils :

  • prendre du recul, pour embrasser la situation dans sa globalité, et se donner la chance de résoudre quelques petits problèmes en amont ou globaliser certains aspects… ce qui facilite la recherche de la solution
  • regarder de plus près, pour observer les détails invisibles et se demander si finalement ils sont vraiment importants…
  • penser avec le regard d’un enfant, parce que les enfants sont trop jeunes pour déjà s’être habitués…

Dans nos accompagnements, nous aidons les entrepreneurs à identifier les problèmes qui les ralentissent ou les pénalisent, même/surtout s’ils ne les voient pas. Nous les aidons ensuite à les résoudre. Dans cette démarche, nous les aidons à :

  • comprendre leur environnement (empathie)
  • identifier et exprimer certains problèmes ou freins (définition)
  • envisager des moyens pour passer outre, éventuellement en projetant dans le futur (idéation)
  • proposer, inventer de nouveaux modèles de fonctionnement ou business models (prototypage)
  • valider les idées retenues (test)
  • boucler le processus tant que les solutions imaginées ne sont pas vraiment performantes…

Nous maintenons aussi cet état d’esprit pour le développement de nos services et de nos animations, ceux que nous proposons aux entreprises. Régulièrement nous en prototypons de nouveaux, en fonction des besoins que nous identifions, et nous les testons « en vrai ». Et cela semble bien convenir aux entreprises…

 

 

En savoir plus sur le Design Thinking. Procurez-vous le livre blanc « Manager ses projets et son organisation avec le Design Thinking » via le site www.designinnovation.be: https://tinyurl.com/yatea6qk.

Retrouvez tous les épisodes de notre série d’été.

Commenter

Comments are currently closed.