Commerces en ville, en ligne… et consommateurs (millenials)

Print Friendly, PDF & Email

La question taraude tous les commerçants! Quel est l’avenir du commerce? Le commerce en ligne va-t-il tuer les centres-villes ou les centres commerciaux?

Pour tenter d’y répondre, ou à tout le moins donner des éléments de réponse, la société de crédit à la consommation, Cetelem, via L’Observatoire Cetelem, y a consacré son dernier rapport annuel relatif à la consommation (https://tinyurl.com/ydcjuvx2). On peut y découvrir que, finalement, en Belgique, on n’est pas si mal (même si tout n’est pas parfait)… et que la situation s’améliore. Mais, malgré tout, le regard sur le futur n’est pas très rose…

On y découvre (la confirmation) des oppositions entre les millenials et les +35 ans. Enfin, dans ce que les uns pensent des autres parce que, pour le reste, de manière objective, il y a quand même beaucoup de similitudes.

Concernant le commerce, on notera que les gens apprécient se promener et visiter les magasins (vrai pour environ 70% des personnes). Il est vrai que nous aimons encore presque tous pouvoir toucher avant d’acheter. La consommation est de plus en plus hybride, mêlant les informations et les conseils en magasin et en ligne. Et que la majorité des personnes préfèrent les commerces indépendants aux chaines (franchises). Le consommateur recherche l’exclusivité et la variété (marre de ces centres commerciaux qui se ressemblent tous…).

Il est intéressant de constater que les 3 principaux inconvénients de l’achat en magasin relèvent de la gestion du temps (on voudrait que les choses aillent plus vite…) :

  • l’attente aux caisses
  • l’indisponibilité des produits
  • les difficultés d’accès

Comme il est impossible de tout détailler ici, nous vous invitons à découvrir l’ensemble de l’étude. Cela vous donnera sans doute des idées pour mieux appréhender la situation actuelle, revisiter votre modèle d’affaires et assurer l’avenir de votre activité…

Commenter

Comments are currently closed.