A quoi peut-on bien utiliser nos données personnelles?

xEgorxTsevtkov

La question des données personnelles et de leur utilisation est actuellement sur l’avant scène, notamment portée par l’affaire Cambridge Analytica qui éclabousse Facebook. Cette affaire est une nième confirmation qu’au-delà d’une utilisation publicitaire et commerciale,  nos données intéressent beaucoup de personnes, qui sont prêtes à diverses compromissions pour en bénéficier et que ceux qui les collectent regardent sans doute plus les bilans financiers que les chartes éthiques.

Il est intéressant de noter que si Cambridge Analytica a pu accéder à  millions de profils c’est aussi est surtout parce que 270.000 utilisateurs ont accepté de partager, contre paiement, leurs données personnelles, y inclus leurs carnets d’adresses et toutes les données y attachées. A contre-courant, en France, le patron d’Orange, Stéphane Richard, a récemment confirmé que sa société collectait de nombreuses données personnelles, mais qu’elle n’en faisait rien. Quoique… il n’a pas tardé à préciser que ces données personnelles pouvaient être exploitées sous requêtes judiciaires, mais aussi au profit de certaines autorités territoriales. Bref, il fallait surtout comprendre qu’il ne les monétisent pas (Stéphane Richard: Orange collecte des données personnelles mais « n’en fait rien »https://tinyurl.com/y8x2tgn9).

Dans un futur plus ou moins proche, on découvrira certainement d’autres utilisations des données personnelles, au-delà de ce que nous connaissons aujourd’hui. L’imagination de l’homme, et les évolutions technologiques n’ont pas encore atteint leurs limites. C’est ce que nous apprend cette expérience menée récemment à Moscou par Egor Tsvetkov. Il a été capable d’identifier des gens, des anonymes prenant le métro, en les photographiant et en les soumettant à une application de reconnaissance faciale combinée aux données disponibles dans un réseau social, en l’espèce, VKontakte, le Facebook russe (Egor Tsvetkov teste la reconnaissance faciale sur des inconnus: édifiant!https://tinyurl.com/yavaaw8z). Nul doute que d’ici peu d’aucun proposeront des services similaires à l’un ou l’autre acteur commercial, politique…

Assurément, ces différentes histoires devraient nous amener à reconsidérer notre attitude par rapport aux données personnelles en intégrant le risque de développement d’usages inattendus et surtout, en intégrant que nos choix et nos décisions peuvent avoir un impact sur nos amis et nos connaissances.

Print Friendly, PDF & Email

Commenter

Comments are currently closed.