Le meilleur moyen pour toucher les consommateurs mobiles?

IMG_0473_sm

Print Friendly, PDF & Email

Tous les commerçants le savent, et surtout le vivent, faire venir des clients dans les magasins, qu’ils soient physiques ou en ligne, n’est pas une sinécure. La bataille fait rage, surtout dans le but de capter l’attention du chaland. Ces dernières années, avec l’émergence des smartphones, elle s’est déplacée sur le terrain des applications mobiles, présentées par Steve Jobs, en son temps, comme « largement suffisantes pour satisfaire la majeure partie des besoins des mobinautes, et qu’elles étaient par conséquent le choix de prédilection pour les annonceurs« . Mais comme rien n’est jamais définitif, et que les technologies évoluent, comme les pratiques, de plus en plus de voix sonnent le glas des applications.
C’est, en tout cas, la position défendue par Fred Cavazza dans ce récent article publié sur son blog: Pourquoi les Progressive Web Apps sont la seule alternative viable aux applications natives (https://tinyurl.com/yb2o2286). Il nous y explique que le marché des Apps est actuellement sur-encombré, que le podium des applis les plus utilisées sur les smartphones est maintenant bien établi (et qu’il sera bien difficile de le faire changer) et que, pour le reste, les consommateurs téléchargent de moins en moins d’applications. Notamment en raison du rôle joué par les « stores », qui sont de plus en plus pénalisants.
Fred Cavazza attire notre attention sur le fait que l’expérience (globale) des utilisateurs d’applications se dégrade lentement, mais certainement. Le risque, pour les commerçant désireux de se lancer dans le bain, est de faire développer, à grands frais, des applications dont la valeur d’usage sera quasi nulle. Tout profit pour les développeurs qui semblent être les seuls à en tirer profit. Le premier conseil à donner, à ceux qui  pensent application mobile native, est de bien évaluer le retour sur investissement, dans toutes ses dimensions, et de ne pas omettre dans la balance certaines nouvelles technologies (Progressie Web Apps), voire de plus anciennes.

Commenter

Comments are currently closed.