De l’innovation là où on ne l’attend pas… mais c’est sans doute une bonne idée

makesh_lantern

On s’est tous déjà laissé envahir par un sentiment de dépression en déambulant dans les couloirs et les chambres de quelques maisons de soins, de repos ou même d’hôpitaux. Quelque soit notre statut, patient, visiteur ou même personnel (médical), ces environnements ne sont plaisants pour personne.

Jean Makesh, qui est à la tête de maisons de soins pour personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, collectionne les histoires de résidents déboussolés. Conscient de ce que l’environnement influence l’état de ses résidents, il s’est demandé comment, à son niveau, il pouvait avoir un impact positif. Il a eu l’idée de rendre des repères à ses résidents en amenant le jour et la nuit dans les couloirs, qu’il a aussi transformé en rues et places… Et il constate que cela a un impact positif sur les patients…
Alors, à quand, chez nous, des maisons de soins moins austères?

Cet homme a décidé de transformer des chambres de maison de soins en petites maisons de quartier

Print Friendly, PDF & Email

Commenter

Comments are currently closed.