Quand l’architecture révolutionne la pédagogie

ecole-tokyo

Preuve que les nouveaux modes organisationnels, cela concerne toutes les strates de notre société ! L’architecte avant-gardiste et visionnaire, Takaharu Tezuka, métamorphose au sein d’une école de Tokyo la conception de l’enseignement dès le plus jeune âge…

L’école est, avec la crèche, une des premières organisations que les individus fréquentent. Force est de constater qu’au XXIe siècle, les enfants en sortent conditionnés à des standards qui sont propres aux organisations du XIXème et XXème siècle : fonctionnement hiérarchique, obéissance et reproduction plutôt que créativité et remise en question, etc.

Pourtant, les enfants ont un potentiel créatif extraordinaire. En partant de son observation des enfants, l’architecte a conçu cette école sans mur, où le toit est une cour de récréation et les arbres des modules de jeux… Le changement dont on parle tant au sein des entreprises et dont parle cette rubrique hebdomadaire a été envisagé dans le cas présent dès le début de l’apprentissage. Les entreprises sont en pleine évolution, et la manière de s’organiser en leur sein se modifie.  L’école va également devoir se réinventer afin de former des individus capables de s’épanouir dans ces nouvelles organisations. Un modèle qui forme à la responsabilisation, aux appétences et à l’agilité devra sans doute émerger. Un changement de paradigme, donc.

Le pacte d’excellence pour l’enseignement est en réflexion chez nous.  Allons au-delà de l’amélioration du système du XXème siècle, créons celui du XXIème !

Vidéo + article

 

Print Friendly, PDF & Email

Commenter

Comments are currently closed.