Série d’été (3/10) – Faire le choix de se spécialiser

spi_pestel

Print Friendly

Marie-Catherine exerçait son métier d’architecte d’intérieur en tant qu’indépendante. Et un jour, elle a souhaité donner une nouvelle impulsion à son activité et s’inscrire dans une démarche plus entrepreneuriale. Elle a commencé par se doter d’un nom (une marque) et à assurer une présence sur le Web (site Web). Elle a poursuivi par une démarche d’intelligence stratégique, accompagnée par les conseillers IS de la SPI, au cours de laquelle les points d’attention ont notamment été:

  • comprendre les besoins et les fonctionnements des cibles potentielles, pour mieux les sélectionner et les intéresser
  • faire le tri dans la foison d’idées, mettre des priorités au développement et préciser la proposition de valeur

L’accompagnement en IS a insinué des modifications dans sa manière de gérer son business et ses activités:

  • elle a bien perçu l’invitation à sortir de son train-train quotidien et à prendre régulièrement de la hauteur pour envisager l’évolution et le développement de son entreprise
  • elle a posé des objectifs, ce qui lui permet de mesurer les progrès et le chemin parcouru
  • elle a développé des compétences en recherches d’information, qui est une compétence clé pour qui veut mieux comprendre son environnement

La démarche de compréhension de l’environnement a débuté par une analyse PESTEL, une invition à envisager sa situation sous différents angles (politique, économique, social, technologique, écologique et légal). Dans les faits, l’analyse PESTEL exploite les connaissances tacites de l’entrepreneur et les complète par des recherches menées sur le Web. En révélant l’importance des normes et des labels dans le domaine des gîtes ruraux, l’exercice a mis en évidence le besoin de ressources et de compétences trop conséquentes pour elle et a tué son rêve. Marie-Catherine a alors décidé de ne pas poursuivre cette piste qui s’annonçait jalonnée de difficultés. elle a préféré se focaliser sur une autre cible.

En conclusion de cet accompagnement, Marie-Catherine notait que les outils qu’elle a découverts et utilisés permettent de pousser assez loin les analyses et de définir des objectifs. Plus particulièrement, elle retient l’importance de se mettre à la place de tout client potentiel et celle d’avoir le courage de renoncer à un client (une cible) s’il apparaît que les ressources nécessaires ne sont pas en ligne avec celles dont on dispose.

Envie d’en savoir plus sur l’Intelligence Stratégique et les témoignages? Téléchargez la version électronique du livre, ou demandez votre exemplaire papier (http://tinyurl.com/ja7jxpj).

Envie de goûter à l’intelligence stratégique en participant à un cycle d’ateliers IS? Restez à l’écoute du blog et bloquez votre agendas pour les prochains ateliers à Liège en 2016, les 29.09, 13.10, 27.10 et 29.11 (dates et programmes à confirmer).

Vous souhaitez être tenus au courant de nos activités en IS ou de rencontrer et de discuter avec un conseiller IS de la SPI? Prenez contact avec nous (intelligence.strategique[at]spi.be).

Commenter

Comments are currently closed.