Ce n’est pas demain, la Veille? Si!

Print Friendly, PDF & Email

Bien souvent, le mot « veille » est suivi d’une cohorte de termes dont l’accessibilité est plus ou moins liée à la date de naissance de l’utilisateur : agrégateur, flux RSS, curation, Google alertes, signaux faibles, … et je passe les noms des solutions diverses et variées connues des veilleurs.

Las, il n’en faut pas plus pour rebuter la moyenne générale des patrons de PME. D’autant plus que toute la « machinerie » qui en découle semble annoncer dépense de temps et d’énergie, deux ressources qui sont déjà mises à rude épreuve dans la vie quotidienne de l’entreprise.

Revenons donc aux fondamentaux et au bon vieux dictionnaire : la veille, c’est avant tout un état d’éveil. Pour tout voir et tout entendre ? Non. Quelques conseils pour faire le tri :

  • (Re)-designez votre modèle d’affaires, cela vous permettra d’identifier le type d’informations pour lequel il est nécessaire de mettre en œuvre un système de récolte et d’analyse, pour un temps limité (un outil sympa pour le faire : www.businessmodelgeneration.com)
  • Décortiquez le modèle d’affaires de votre concurrent avec le même type d’outil, cela vous aidera à poser les bonnes questions auprès de vos clients, de vos partenaires… et à aller chercher l’information qui peut être stratégique pour votre business.
  • Testez des techniques en commençant par des choses simples et accessibles. Inutile de faire compliqué, sans quoi votre démarche subira un classement vertical.

Mais avant tout, soyez curieux et suivez ce monde qui bouge et vous annonce le monde de demain. Madame Irma n’est pas au rendez-vous, mais beaucoup de gens et d’entités ont des choses à donner sans que cela ne devienne une servitude pour vous : newlsetters d’entreprises de secteurs différents, sites de chasseurs de tendances, blogs de personnalités remarquables, conférences Ted aux points de vue originaux, …

La veille, c’est également une source de créativité et de plaisir (nous y reviendrons dans un prochain billet !).

Commenter

Comments are currently closed.